Depuis votre smartphone, en cliquant sur un numéro écrit en bleu, il sera composé automatiquement.

  •  101    Magen Daviv Adom, (MADA équivalent du SAMU)
  • Ou  1221  Y’houd Hatzala  (United Hatzalah)

Selon le cas, une ambulance sera envoyée sur place, et si nécessaire une ambulance de soins intensifs.

Le MADA a été reconnu par l’état d’Israël comme service d’urgence national (site en français).
Y’houd Atsala (United Hatsalah) est une association de bénévoles, équipée de nombreuses motos et d’ambulances .
Pour le transport de patients qui ne sont pas des cas graves, il existe aussi des ambulances affrétées par des organismes différents, tels que des sociétés privées, des entreprises et le ministère de la Défense.

Pour Magen David Adom, selon le cas, il n’y a rien à payer ou bien il faut payer tout ou partie.
Tarifs de base pour les transport en ambulance sur le site de MADA , en vigueur à partir du 1.2.2017 (en hébreu).

Les services de Y’houd Atsala sont gratuits.

Les transports en ambulance ne bénéficient pas tous de remboursement total.
Une personne transportée à l’hôpital par une ambulance ordinaire et non hospitalisée doit payer entièrement.
Une personne transportée à l’hôpital par une ambulance de soins intensifs et non hospitalisée doit payer 50 %
Selon le cas, le remboursement sera pris totalement ou partiellement en charge, soit par la caisse d’assurance maladie (pour la plupart des cas), soit par le Bitua’h Leumi (pour une femme accouchante par exemple). Vous trouverez tous les détails sur la page du ministère de la Santé – en français – dédiée aux transports par ambulance.

Certains cas de transports en ambulance ne sont pas pris en charge (retour au domicile après sortie d’hôpital par exemple). Vous pouvez alors vous tourner vers des associations ou fondations qui peuvent fournir ce service gratuitement : voir ici.

Modalités de paiement : du nouveau depuis le 1er septembre 2017

Jusqu’à présent, les patients recevaient une facture au moment du transport et souvent ils oubliaient de régler les formalités de paiement auprès de leur caisse maladie, de l’armée, du Bitouah Leumi ou de payer eux-mêmes en cas de non couverture par une assurance. La facture sera désormais envoyée dans les jours suivant le transport en ambulance et aussi :

MADA : depuis le 1er septembre 2017, un changement va faciliter la vie des personnes ayant été traitées et transportées vers un hôpital en ambulance : les assurés des caisses de maladie Maccabi et Clalit n’auront plus besoin d’aller à la koupa pour régler les formalités de paiement. MADA enverra la facture à la koupa qui la paiera directement..
À noter : Au cas où la koupa déclare que l’assuré n’est pas dans un cas où elle prend en charge le transport en ambulance, ou bien au cas où l’assuré doit payer partiellement, MADA enverra une demande de paiement à l’assuré.

Les caisses Meuhedet et Leumit vont prochainement adopter la même procédure.
Pour les assurés de Meuhedet et Leumit, MADA leur enverra la facture par la poste dans les jours suivant le transport en ambulance. Ils devront aller à la koupa pour régler les formalités de paiement et vérifier à quelle couverture ils ont droit.
En cas de couverture totale, la koupa paiera directement MADA. En cas de couverture partielle ou inexistante, MADA lui enverra la facture à son adresse et le patient paiera ce qu’il doit à MADA.

Pour les soldats : MADA s’adressera directement à Tsahal pour la facture, et ils n’auront plus besoin de s’en occuper dans le cadre de leur unité.

Cas où le patient a droit à une couverture complète par sa koupa :
– Perte de connaissance momentanée dans un endroit public : couverture complète pour toutes les caisses.
– Femme enceinte transportée à l’hôpital et qui accouche dans les 72 heures : couverture complète par le Bitouah Leumi.
Si l’accouchement n’a pas lieu dans les 72 heures : couverture par sa koupa. Dans les 2 cas, MADA s’adressera directement à l’organisme concerné pour vérifier les droits à une prise en charge du transport.
– Transport en cas d’accident du travail : l’assuré a droit à la prise en charge complète du transport en ambulance par sa caisse de maladie, même s’il n’a pas été hospitalisé par la suite.
– Transport en cas d’accident de la route : si le patient est hospitalisé, le transport est couvert par sa caisse de maladie. S’il a été transporté par une unité mobile de soins intensifs depuis le lieu de l’accident et n’a pas été hospitalisé, il a droit à la couverture complète par sa caisse. S’il a été transporté par une ambulance ordinaire et n’a pas été hospitalisé, il a droit à la couverture complète par sa compagnie d’assurance.
– Transport des soldats de Tsahal en service actif : Tsahal prendra en charge le transport, directement face à MADA, sans intervention du soldat.
– Transport des personnes décédées : si des soins de réanimation ont été effectués sur place, la famille a droit à la couverture complète par la caisse de maladie. S’il n’y a pas eu de réanimation pour des raisons diverses, la famille recevra une facture de MADA et lui règlera directement le paiement.
Pour plus d’infos, on peut joindre le service des paiements par téléphone au 1-800-390-101 ou par le formulaire de contact : https://www.mdais.org/contact-he.

Sources :
Site MADA en anglaisMADA en hébreu
Site Yhoud Atsala en anglais – site helleoasso en français
Site Camoni en hébreu

 

 

Print Friendly, PDF & Email